Key, I wanna be

Direct dans la playlist « workout ». Di-rect. 

Je suis une sentimentale et une sensible. Le simple fait que les membres de Shinee continuent à créer après la mort de Jonghyun, je trouve que c’est déjà un cadeau, et par principe, je soutiens deux fois plus.

Et il se trouve justement que notre go, notre fashionista, notre idole, Key, est le dernier membre de Shinee en date à partir au service militaire et à nous laisser avec le sempiternel single d’adieu, pour prolonger un peu sa longévité médiatique, car une fois dans le service actif , les célébrités sont priées de ne plus faire de promo. En tout cas pas voyante.

Généralement, le single d’adieu est un exercice périlleux. Il peut être très chiant et sentimental ou alors au contraire être l’occasion pour la célébrité en question de sa lâcher et de faire un délire avec ses potes. Je te regarde, Yunho.

« I wanna be » de Key est sans contexte une réussite. Key est parti dans une démarche positive et orientée sur l’avenir, c’est à dire quand il reviendra diriger secrètement le monde de la mode et du style coréens. On est sur un son années 2000 à fond, et cette chanson me donne envie de me lever et de faire des choses absurdes, comme du sport le matin.

Le plus grand miracle de « I wanna be » reste quand même la grâce avec laquelle Key vend le mulet, le coupe-vent couleur vert-déprime et le combo oversize-vinyl rouge. Je suis très sérieuse. Qui fait ça ? Je suis à deux doigts de m’acheter un pantalon taille haute et une ceinture Gucci, et dieu sait que ca ne faisait pas partie de mes objectifs des 20 prochaines années. Key est une icône, le meilleur ambassadeur de marque du monde, en plus de tout le reste.

Reviens vite, Key.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inspirations Coréennes

Une daily dose hautement personnalisée : Pop, Style, Food, Adresses, Événements, pour surfer la vague coréenne.

Plus d'articles
Streetwear – Saekdong